British Energy est prêt à se faire racheter

le 18/03/2008

Alors que le gouvernement britannique devrait bientôt céder sa part de 35 %, l'énergéticien britannique envisage aussi bien un rapprochement d’activité qu'une offre. Les analystes misent plutôt sur une cession aux différents partenaires de British Energy dans le nucléaire.

A lire aussi