Atos Origin distribue un premier dividende de 0,40 euro

le 18/02/2008

Pour 2008, la SSII se fixe une nouvelle amélioration de sa marge opérationnelle à 5,6 % après 4,6 % en 2007, et une croissance organique de 4 %

Une première ! Fort de résultats 2007 « prometteurs » et du retour à un résultat net positif (48 millions d’euros) grâce au programme de transformation 3o3, Atos Origin versera cette année le premier dividende de son histoire, 0,40 euro, soit un rendement de 1,2 %. Une distribution qui profitera d’abord aux premiers actionnaires du groupe les fonds Centaurus et Pardus (qui détiennent de concert 20,67 % du capital) et pourraient calmer leur fronde, alors qu’ils réclament une vente de la SSII.

Pour cette année, Atos se fixe un objectif de croissance organique de 4 % (après +4,3 % en 2007), grâce notamment à l’accélération des prises de commandes à la fin de l’année dernière et à sa faible exposition aux Etats-Unis et à la banque d’investissement. La SSII mise également sur la poursuite de l’amélioration de sa marge opérationnelle à 5,6 % (contre 4,6 % en l’an dernier, et 5,2 % au second semestre 2007), avant d’atteindre 7,1 % en 2009. Le consensus tablait jusqu’alors sur une croissance interne 2008 de 4 % pour une marge opérationnelle de 5,5 %. « Atos dispose d’un potentiel de redressement intact qui devrait se matérialiser de manière significative au second semestre 2008 », estime CM-CIC Securities. Néanmoins, cet objectif de croissance de 4 % « reste ambitieux, en particulier au regard du plan offshoring d’Atos, tempère Credit Suisse. Bien que les activités d’infogérance furent soutenues en 2007, nous croyons que les taux de croissance sous-jacents de l’industrie dans ce segment ont atteint un sommet ».

Après avoir réduit sa dette nette de 22 millions à 338 millions d’euros fin décembre, et avec 1,2 milliard de lignes de crédit, Atos a les moyens d’investir, notamment dans les systèmes de paiement, a précisé son patron, Philippe Germond.

A lire aussi