Abu Dhabi s’engage sur un code d’investissement

le 18/03/2008

Abu Dhabi n’usera pas de ses investissements à l’étranger par le biais de ses fonds souverains en tant qu’outil politique. Ce principe fait partie des bases d’un code d’investissement que le pays entend respecter. Ses principes ont été clairement expliqués au sein d’un courrier de trois pages transmis la semaine passée au Secrétaire d’état au trésor américain Henry Paulson, à la Banque mondiale, ainsi qu’à d’autres organisations, selon le quotidien. Abu Dhabi souhaite réaliser des investissements passifs, sans chercher à interférer dans la gestion des entreprises. Les fonds d’Abu Dhabi ont notamment investi au capital de Citigroup.

A lire aussi