La Bourse de Paris accentue son recul

le 24/08/2015

Le Cac perdait plus de 2% en milieu de matinée, lundi, à l'instar d'autres places européennes, sur la crainte d'un fort ralentissement économique chinois.

Le Cac 40 perdait 2,05% à 4536,17 points peu après 10H ce lundi matin, tout comme d'autres places européennes. La menace d'un fort ralentissement de l'économie chinoise alimente les retraits des investisseurs.

Depuis la première dévaluation du yuan, le 11 août au matin, et le changement de régime de change appliqué par Pékin à sa monnaie, le Cac a cédé plus de 13%, mais reste toutefois positif depuis de la début de l'année. 

De son côté l'euro Stoxx 50 reculait de 2,35% à 3171,11 à 10H12. Mais c'est à Shanghai que les pertes étaient les plus fortes, la bourse chinoise ayant terminé la séance dans le rouge de 8,5%, son plus net recul en séance depuis 2007, début de la crise financière mondiale.

Les opérateurs de marché espéraient que la Banque populaire de Chine (Pboc) interviendrait au cours du week-end en réduisant les sommes que les banques sont tenues de garder en réserve. Une telle initiative aurait pu soutenir les marchés d'actions en augmentant les liquidités interbancaires et atténuer les craintes nées de la faiblesse de l'industrie manufacturière chinoise. Mais leur attente a été déçue.

 

A lire aussi