La Banque d'Angleterre évoque vaguement la perspective de hausses des taux

le 06/08/2015

Elle a décidé, ce jeudi, de maintenir ses taux inchangés, mais évoque des perspectives "compatibles" avec des resserrements de la politique monétaire.

La Banque d'Angleterre évoque vaguement la perspective de hausses des taux

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE), Mark Carney, a évoqué, ce jeudi, des perspectives "compatibles" avec un besoin de hausses des taux d'intérêt. S'exprimant lors d'une conférence de presse, il a souligné qu'elles devront intervenir au bon moment sans autre précision, ajoutant que le calendrier des relèvements sera "le fruit des développements et des perspectives économiques".

"Le calendrier de la première hausse ne peut être prédit à l'avance", a t-il insisté.

A ce stade, la BoE à maintenu ses taux inchangés à 0,5%, son Comité de politique monétaire estimant que les faibles coûts de l'énergie et la vigueur de la livre sterling éloignent toute perspective d'inflation. Parmi les neuf membres de son Comité, un seul, Ian McCafferty, s'est prononcé en faveur d'une hausse des taux qui n'ont pas été relevés depuis 2007.

Les économistes font généralement le pari que la BoE ne relèvera pas ses taux avant que la Réserve Fédérale américaine ne prenne elle-même l'initiative de resserrer sa politique monétaire, peut-être dès septembre.

La BoE a par ailleurs relevé sa prévision de croissance du PIB britannique à 2,8% pour cette année contre 2,5% en mai, mais elle n'a pratiquement pas modifié ses chiffres pour les années ultérieures.

 

A lire aussi