Le taux du livret A devrait baisser à 0,75%, selon la Banque de France

le 15/01/2015

Actuellement fixé à 1%, ce taux évolue en fonction de l'inflation, comme l'a rappelé, jeudi matin, Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France

Le gouverneur de la Banque de France (BdF) a proposé jeudi d'abaisser d'un quart de point, à 0,75%, le taux du Livret A et du Livret de développement durable (LDD) à compter du 1er février pour tenir compte de la faiblesse de l'inflation, tombée à son plus bas niveau depuis l'automne 2009. "Rester à 1% serait totalement irresponsable", a expliqué Christian Noyer sur Europe 1.

Dans un communiqué, la Banque de France a souligne le caractère "limité" de sa recommandation de baisse. "Le Gouverneur de la Banque de France observe que l’application de la formule de calcul des taux de l’épargne réglementée conduit à abaisser à partir du 1er février le taux du livret A de 1 % à 0,25 %", ajoute ce communiqué.

La recommandation de la BdF doit encore être entérinée par le ministre des Finances Michel Sapin, qui, tout comme son prédécesseur Pierre Moscovici, n'a pas toujours suivi dans le passé ces propositions de baisse de la rémunération du produit d'épargne le plus populaire en France.

L'inflation hors tabac est tombée à +0,1% sur les douze mois à fin décembre en France. La formule indicative utilisée pour le calcul de la rémunération du Livret A, qui prend en compte les taux du marché monétaire et cet indice des prix hors tabac, aurait théoriquement conduit à l'abaisser de 0,75 point, à 0,25%.

A lire aussi