Après le non à l'indépendance de l'Ecosse, Cameron promet des pouvoirs élargis

le 19/09/2014

Le nombre de bulletins "non" dépasse désormais 50% du taux de participation, atteignant environ 55% selon les premiers décomptes.

Après le non à l'indépendance de l'Ecosse, Cameron promet des pouvoirs élargis

Le Premier ministre écossais Alex Salmond, chef de file des indépendantistes écossais, a reconnu vendredi la défaite de son camp au référendum de jeudi. Le «non» l'a emporté avec 55,3% des suffrages selon les résultats définitifs des 32 circonscriptions, un score supérieur à celui que promettaient les derniers sondages. Seuls quatre comtés, dont celui de Glasgow, se sont prononcés en faveur de la sécession.

Alex Salmond a appelé Londres à transférer rapidement à Edimbourg les pouvoirs élargis qu'elle lui a promis. Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré que les pouvoirs octroyés à l'Ecosse seraient renforcés d'ici au mois de janvier et que ce serait aussi le cas pour les trois autres composantes du Royaume-Uni, l'Angleterre, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord. 

A lire aussi