François Hollande demande la constitution d'un nouveau gouvernement

le 25/08/2014

Après les déclarations de Arnaud Montebourg durant le week-end, le premier ministre Manuel Valls a présenté sa démission

Après les déclarations de Arnaud Montebourg durant le week-end, le premier ministre Manuel Valls a présenté sa démission. François Hollande, qui l'a acceptée,  l'a aussitôt chargé de former une nouvelle équipe, annonce l'Elysée dans un communiqué.

"Le chef de l'Etat lui a demandé de constituer une équipe en cohérence avec les orientations qu'il a lui-même définies pour notre pays", dit le texte. La composition du nouveau gouvernement sera annoncée mardi, précise encore le communiqué.

Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ont franchi une "ligne jaune" en émettant ce week-end des critiques contre les choix budgétaires du gouvernement et en fustigeant "la politique austéritaire" de l'Allemagne, estimait-on dimanche dans l'entourage de Manuel Valls.

Le ministre de l'Economie et le ministre de l'Education ont accentué ces 48 dernières heures la pression sur le couple exécutif, dont la popularité est au plus bas, pour l'inciter à "infléchir" sa politique économique et devenir le "moteur alternatif" de l'Europe, à l'heure où François Hollande s'apprête à faire une série d'annonces.

Réunis à l'occasion de la fête de la Rose à Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire), les deux représentants de l'aile gauche du PS au sein du gouvernement ont prononcé un plaidoyer offensif en faveur d'une réorientation économique, tout en assurant rester loyal au chef de l'Etat.

"La promesse de remettre en marche l'économie, de retrouver le chemin de la croissance, d'obtenir le plein emploi, elle n'a pas fonctionné, l'honnêteté oblige à le constater et à le dire", a déclaré Arnaud Montebourg devant un parterre de militants et d'élus.

A lire aussi