Janet Yellen juge le marché du travail toujours entravé

le 22/08/2014

S'exprimant à Jackson Hole , la présidente de la Fed a préconisé la prudence pour déterminer le calendrier de la remontée des taux

Janet Yellen juge le marché du travail toujours entravé

La présidente de la Fed, Janet Yellen, a jugé, vendredi, que le marché du travail est toujours "entravé (hampered) par les effets de la Grande Récession" et que "la Réserve fédérale doit agir prudemment pour déterminer quand les taux d'intérêt doivent être remontés", a t-elle expliqué lors de son intervention devant les banquiers centraux des principaux pays, à Jackson Hole.

Alors que les marchés se perdent en conjectures sur le tempo de la stratégie de sortie de la politique accomodante menée par la Fed et celui de la hausse de ses taux d'intérêts, Janet Yellen a préconisé une approche "pragmatique". Défendant sa propre politique, la présidente de la Fed a expliqué en détail pourquoi elle estime que le taux de chômage ne suffit pas à lui seul à évaluer la vigueur du marché de l'emploi aux Etats-Unis. "Le FOMC observe une sous-utilisation significative des ressources en main d'oeuvre", a t-elle indiqué. Elle a aussi déclaré que resserrer trop tôt la politique monétaire pourrait empêcher une reprise complète du marché du travail, ajoutant qu'il n'y avait pas de "recette simple" en matière de politique monétaire face à la situation actuelle du marché.

Le taux de chômage a baissé plus vite que prévu, mais Janet Yellen estime que le choc économique de ces cinq dernières années a laissé des millions de travailleurs sur le bas côté, découragés, ou confinés dans des job à temps partiels - faits qui ne sont pas pris en compte par le taux de chômage seul.

Les banquiers centraux sont réunis comme chaque année à Jackson Hole, une petite station de la vallée du Wyoming.

A lire aussi