La BCE dévoile un arsenal de mesures

le 05/06/2014

La BCE dévoile un arsenal de mesures

Le conseil de gouvernance de la Banque centrale européenne a décidé aujourd’hui de mettre fin à une longue période d’immobilisme. Sous l’effet conjugué d’une faible inflation et d’une difficile reprise économique en Europe, Mario Draghi n’a eu d’autre choix que de prendre une décision à même d’apaiser les craintes du marché. Pour mémoire, la banque centrale d’Angleterre a décidé de maintenir ses taux directeurs et son programme de rachat d’actif tels quels, alors même que le pays connaît un regain de croissance et une inflation stable autour de 2 %.

Ainsi, la Banque centrale européenne a annoncé jeudi une diminution de 10 points de base de son taux directeur, à 0,15%. Le taux de sa facilité de dépôt, auparavant à zéro, est lui aussi abaissé de 10 pb et bascule ainsi en territoire négatif, une première en zone euro, tandis que celui de la facilité marginale de prêt passe de 0,75% à 0,40%.

Il est également question d’un futur LTRO (longer-term refinancing operations), prêts à long termes de la BCE aux banques commerciales européennes d’une durée supérieure à trois ans. Mario Draghi a aussi évoqué « l’intensification du travail de préparation » concernant le programme de rachat de titres adossés à des créances (ABS ou Asset backed securities), et ainsi de favoriser le financement de petites et moyennes entreprises (PME). Enfin, le président de la BCE a mentionné l'extension des injections de liquidité à moyen terme (MRO) ainsi qu’une suspension des opérations de stérilisation du programme SMP.

Consulter le communiqué en ligne

A lire aussi