TAFTA et les obligations vertes parmi les textes de la semaine sur l’Agefi.fr

le 23/05/2014

Retour sur les études présentées par l’Agefi.fr la semaine du 19 mai 2014

TAFTA et les obligations vertes parmi les textes de la semaine sur l’Agefi.fr

- Les banques françaises sont parvenues à dégager en 2013 des revenus dans la moyenne du secteur européen et ce malgré la faiblesse de l’économie nationale en 2012 et 2013, signe de leur résistance à la morosité de l’économie nationale, estime Scope Ratings dans une étude publiée fin mai 2014 et intitulée « French banks prove resilient to the sluggish French economy ».

- Le marché des obligations vertes émises par le secteur privé devrait doubler en 2014. S’établissant à 10,4 milliards de dollars en 2013, le marché des obligations vertes émises par le secteur privé devrait atteindre 20 milliards de dollars en 2014 d’après l’étude « The Greening Of The Corporate Bond Market » publiée par Standards & Poor’s fin mai 2014.

- La valeur des PME non cotées de la zone euro continue de progresser selon le baromètre trimestriel publié par Argos Soditic pour les trois premiers mois de 2014.

- L’Afrique peine toujours à développer des activités à plus forte valeur ajoutée. C’est la principale conclusion du rapport Perspectives économiques en Afrique publié en Avril 2014 par la Banque africaine de développement, l’OCDE et le PNUD.

- 67 % des 76 directeurs financiers interrogés par Deloitte entre le 25 mars et le 9 avril 2014 place désormais la croissance organique au premier rang de leur priorité stratégique, selon la quatrième édition semestrielle du« baromètre d’opinion des directeurs financiers », publiée le 15 mai 2014.

- Comment réformer le système bancaire actuel ? En séparant la création de monnaie des opérations de prêt, déclarent Jaromir Beneset Michael Kumhof, respectivement économiste senior et directeur adjoint de la modélisation au FMI dans une étude« The Chicago Plan Revisited » de 2013 et présentée à Paris le 22 mai dernier.

- Le 14 juin 2013, les États membres ont donné à la Commission européenne mandat pour négocier le projet d’accord de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis, aussi appelé TAFTA pour « Transatlantic Free Trade Area ». Le rapport présenté à l’Assemblée Nationale se veut un document à charge contre le projet. Les parlementaires soulignent à plusieurs reprises « l’opacité » et le « déficit démocratique » flagrant caractérisant les tractations menées sur un tel accord.

- Le prélèvement à la source et la fusion IR/CSG écartés par un rapport sur la fiscalité des ménages datant d’avril 2014. Parmi les pistes les plus crédibles pour la modernisation de l’impôt, un choix est fait en faveur du recours aux téléprocédures qui « peut encore progresser pour faciliter l’accomplissement par les contribuables de leurs obligations déclaratives ». Autre idée, « plutôt que d’être une option sur demande du contribuable, l’adhésion à la mensualisation pourrait par exemple devenir la norme ».

A lire aussi