La crise financière revisitée par Freud

le 26/03/2014

Dans leur livre « Capitalisme, Finance, Démocratie » , Vivien Levy-Garboua, senior advisor de BNP Paribas et Gérard Maarek, conseiller scientifique de l’EDHEC, décryptent la finance à l'aide des concepts freudiens.

La crise financière revisitée par Freud

Dans leur dernier livre, « Capitalisme, finance, démocratie,  le nouveau malaise », Vivien Levy-Garboua, senior advisor de BNP Paribas et professeur associé à Sciences Po,  et Gérard Maarek, économiste, conseiller scientifique de l’EDHEC, revisitent l’économie et  la finance à la lumière des concepts freudiens : le ça, le moi, le surmoi.

Ce décryptage inattendu et percutant, éclaire certaines causes de la crise financière de 2007 jusque là laissées dans l’ombre. Il place l’homme au centre de l’emballement des marchés, un homme créatif à l’excès, hédoniste, individualiste, persuadé que tout lui est possible, que rien ne peut entraver sa satisfaction, bref un homme libéré du poids du « surmoi ». Ignorant du principe de réalité, cet acteur  aux tendances psychotiques, figure emblématique inspirées des milieux économiques et financiers, ne prend conscience du danger qu’au bord du précipice.

Pris à son propre piège, il est le premier à appeler les pouvoirs publics (le moi) à l’aide pour se relever, et attendre d’eux de nouvelles règles du jeu pour circonscrire l’illusion de sa toute puissance. Va-t-il vraiment accepter ces nouvelles contraintes? Seront-elles suffisantes pour protéger la société, déjà traumatisée, d’une réplique fatale de la crise de 2007-2008 ? L'un des deux auteurs nous livre ici les scénarios. Sans optimisme excessif.

A lire aussi