Pour les marchés, le chapitre ukrainien se clôt

le 24/03/2014

Passé l’effet de surprise, ils se sont convaincus que les dirigeants veulent éviter le pire. Mais le raidissement russe, et les tensions qui ont suivi, ont amplifié leurs doutes sur les stratégies des banques centrales et la reprise.

Pour les marchés, le chapitre ukrainien se clôt

Passé l’effet de surprise, ils se sont convaincus que les grands dirigeants veulent éviter le pire. Mais le raidissement russe, et les tensions qui ont suivi, ont joué comme catalyseur de leurs doutes sur les stratégies des banques centrales et la vigueur de la reprise.

A lire aussi