La reprise se confirme en zone euro, France exceptée

le 22/08/2013

Selon une enquête Markit auprès des directeurs d’achat, l'indice PMI composite a augmenté à 51,7 en août dans la zone contre 50,5 en juillet

La reprise se confirme en zone euro, France exceptée

L’activité dans le secteur privé a poursuivi sa croissance en zone euro au mois d’août à un rythme supérieur aux attentes, selon les résultats provisoires d'une enquête Markit auprès des directeurs d’achat (PMI). L'indice PMI composite, qui regroupe industrie et services, a augmenté à 51,7 dans sa version préliminaire, au dessus des prévisions, contre 50,5 en juillet, la barre de 50 séparant croissance et contraction. Dans les services, l'indice a progressé à 51 contre 49,8 en juillet. C'est la première fois depuis début 2012 que cet indicateur passe la barre de 50. L'indice PMI manufacturier a augmenté à 51,3, son plus haut niveau depuis juin 2011, contre 50,3 en juillet.

Si le dynamisme de l’économie allemande compte pour beaucoup dans la hausse des indices qui s'améliorent aussi dans les pays dits périphériques, la France a en revanche enregistré un recul de son PMI. La baisse s'est même accentuée pour la première fois depuis cinq mois, signalant une nouvelle contraction de l'activité dans le secteur privé français en août. Une évolution de mauvais augure pour l'avenir. L'indice composite a diminué à 47,9 contre 49,1 en juillet, atteignant son plus bas niveau depuis deux mois. L'indice interrompt ainsi son amélioration constatée chaque mois depuis avril et s'éloigne de la barre de 50. Dans le secteur manufacturier, l'indice est resté stable à 49,7, un niveau inférieur au consensus des économistes qui attendaient en moyenne un indice à 50,3. L'indice des services recule lui à 47,7 après 48,6 le mois précédent, le consensus s'établissant à 49,2. 

Ces chiffres ne pourront que décevoir. La semaine dernière l’Insee a révélé que le taux de croissance de l’activité hexagonale a atteint 5% au deuxième trimestre (selon les premiers résultats des comptes nationaux), marquant la sortie du pays de la récession.

En Allemagne le secteur privé a enregistré en août son niveau de croissance le plus élevé depuis janvier. L'indice composite PMI (première estimation) ressort à 53,4 contre 52,1 en juillet. Il est au-dessus de la barre des 50. Pour le seul secteur manufacturier, l'indice s'est haussé à 52, son plus haut niveau de plus de deux ans, contre 50,7 en juillet. Dans le secteur des services, l'indice a grimpé à 52,4, son plus haut niveau depuis février, contre 51,3 en juillet.

A lire aussi