La France est entrée en récession

le 15/05/2013

Photo: PHB

L'économie française s'est contractée de 0,2% au premier trimestre 2013 après une contraction révisée à 0,2% au quatrième trimestre 2012, selon les premiers résultats des comptes nationaux trimestriels publiés ce matin par l'Insee. Ces deux contractions trimestrielles successives du PIB signifient que la France est entrée en récession technique, avec un acquis de croissance de -0,3% sur l'année 2013. L'Insee avait annoncé en première estimation une baisse de 0,3% du produit intérieur brut au dernier trimestre de l'année 2012. L'institut ayant revu dans le même temps en légère baisse le chiffre du troisième trimestre à +0,1% au lieu de +0,2%, il confirme que la croissance de l'ensemble de 2012 a été nulle, alors que celle de 2011 est en revanche sensiblement revue à la hausse à +2,0% contre +1,7% auparavant.

La demande intérieure finale (hors stocks) et le commerce extérieur ont tous deux eu un impact négatif sur la croissance du premier trimestre à hauteur de respectivement 0,1 et 0,2 point, alors que celui de la variation des stocks a été positive de 0,1 point. Les dépenses de consommation des ménages ont diminué de 0,1% au premier trimestre, avec notamment une baisse des dépenses automobiles qui a même atteint 5,8%. L'investissement recule pour le cinquième trimestre consécutif, de 0,9%, le recul de l'investissement des entreprises non financières atteignant 0,8%. La production de biens et services reste dans le rouge, accusant une baisse de 0,1% après celle de 0,4% enregistrée au dernier trimestre 2012.

A lire aussi