Sévère contraction de l’activité en France

le 20/09/2012

L’indice PMI Markit pour septembre chute à un niveau plus faible qu’attendu.

Sévère contraction de l’activité en France

L'activité dans le secteur privé s'est contractée à son rythme le plus rapide depuis avril 2009 en France en septembre, renforçant la probabilité d'une récession au troisième trimestre, selon les premières estimations PMI publiées jeudi par Markit. L'indice PMI composite des directeurs d’achat, qui mesure l'activité à la fois dans le secteur des biens et celui des services, a baissé à 44,1 après 48,0 en août, atteignant son niveau le plus bas depuis 41 mois.

L'indice PMI manufacturier est tombé à 42,6 après 46,0 en août, alors que les 21 économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice à 46,4, atteignant son plus bas niveau depuis trois ans et demi. Pour sa part, l’indice des services a reculé à 46,1 après 49,2 en août, un plus bas de quatre mois, les économistes attendant en moyenne un indice à 49,4.

Selon Chris Williamson, chef économiste chez Markit, ces résultats suggèrent que l'économie française pourrait se contracter de 0,5% à 0,6% au troisième trimestre, après trois trimestres consécutifs de stagnation.

Au niveau européen, la situation est plus contrastée

L'indice PMI composite pour la zone euro est ressorti à 45,9 en septembre contre 46,3 le mois précédent et un consensus de 46,6. Cependant, l'indice manufacturier a en revanche battu le consensus (45,5), à 46,0 contre 45,1 en août.

En Allemagne, le secteur privé a subi en septembre une cinquième contraction mensuelle d'affilée mais les services ont enregistré une modeste remontée. L'indice composite est ressorti à 49,7 en septembre contre 47,0 en août, au plus haut depuis avril. Il reste toutefois en deçà de la barre des 50 qui délimite la croissance de la contraction. Pour sa part, l'indice des services s'est inscrit à un pic de quatre mois de 50,6 contre 48,3, dépassant un consensus qui le donnait encore en contraction à 48,5, tandis que le manufacturier est ressorti à 47,3 contre 44,7 en août et 45,3 attendu.

A lire aussi