Nouvelle contraction de l'activité en zone euro

le 05/09/2012

L'indice Markit PMI composite (Services - Manufacturier) définitif recule en août à 46,3 après 46,5 en juillet.

Illustration: PHB/Agefi

Les résultats définitifs des enquêtes mensuelles Markit auprès des directeurs d'achats en Europe font apparaître une nouvelle contraction au mois d’août. L'indice PMI des services est ressorti à 47,2, contre une première estimation de 47,5. Il était de 47,9 en juillet. L'indice PMI manufacturier publié hier lundi était ressorti inchangé à 45,1. L'indice composite, une pondération des deux, est ainsi tombé à 46,3, contre 46,6 annoncé en première estimation et 46,5 en juillet.

En France, l'activité des services s'est contractée le mois dernier, alors qu'un léger rebond était attendu pour la première fois depuis quatre mois. L'indice d'activité PMI des services est tombé à 49,2, contre 50,0 en juillet, et alors que l'estimation flash publiée la semaine passée le situait à 50,2.

De même en Allemagne, l'activité dans le secteur des services a subi sa contraction la plus marquée en trois ans en août. L'indice PMI est tombé à 48,3 le mois dernier, soit en-dessous du seuil de 50 qui marque la limite entre croissance et contraction de l'activité. C'est un plus bas depuis juillet 2009. En juillet, cet indice était de 50,3.

A l’inverse en Italie, si le secteur des services s'est contracté pour le quinzième mois consécutif en août, le mouvement est un peu moins marquée que prévu. L'indice Markit/ADACI est ressorti à 44,0, contre 43,0 en juillet. Ce résultat bat le consensus Reuters (43,0) mais reste loin du seuil de 50. Un résultat comparable à celui de l’Espagne, puisque le secteur des services espagnol s'est contracté pour le quatorzième mois d'affilée en août, l'ampleur de la récession dans le pays pesant sur une période normalement dopée par la haute saison touristique. L'indice PMI est ainsi ressorti à 44,0 le mois dernier contre 43,7 en juillet. Le consensus des économistes interrogés par Reuters était de 43,3.

A lire aussi