L'économie du Royaume Uni s'enfonce dans la récession

le 25/07/2012

Le PIB britannique a reculé de 0,7% au deuxième trimestre, subissant les effets conjugués de la dette de la zone euro, l'austérité et des jours fériés liés au jubilé de la reine.

L'économie du Royaume Uni s'enfonce dans la récession

L'économie britannique s'est contractée bien plus que prévu au deuxième trimestre 2012 sous l'effet conjugué de la crise de la dette de la zone euro, de l'austérité budgétaire mais aussi des jours fériés supplémentaires liés au jubilé de la reine et d'une météo particulièrement humide. Le produit intérieur brut (PIB) de la Grande-Bretagne a reculé de 0,7% d'un trimestre à l'autre après 0,3% entre janvier et mars de cette année, selon les chiffres publiés mercredi par l'Office national des statistiques (ONS). Celui-ci a toutefois précisé qu'il ne s'agissait que d'un premier chiffrage qui sera révisé dans les prochains mois.

Selon l'ONS, la production manufacturière a reculé de 1,3% au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédent, la construction de 5,2% et les services de 0,1%.

Fin 2011, le pays est entré dans sa deuxième récession en quatre ans. Il a affiché un recul de l'activité de 0,4% au dernier trimestre 2011.  Le Royaume UNi a désormais enchaîné trois trimestres consécutifs de contraction. La baisse du PIB d'un trimestre à l'autre est la plus marquée depuis le premier trimestre 2009, année de récession mondiale. L'ONS note que l'activité économique du pays est à présent inférieure de 0,3% à son niveau du deuxième trimestre 2010, lorsque l'actuelle coalition politique, association conservateurs et libéraux-démocrates, est arrivée au pouvoir.

Sur un an, la baisse du PIB est de 0,8%, la plus forte depuis les trois derniers mois de 2009. 

A lire aussi