Les écarts de taux d’intérêt influencent davantage les fluctuations de change

le 04/03/2010

Arbitrages.

Les taux de change ont évolué de manière inhabituelle durant la crise financière mondiale de 2007-2009, selon une étude de la Banque des Règlements Internationaux (BRI). Dans un premier temps, nombre de pays qui n’étaient pas au cœur de la crise ont vu leur monnaie se déprécier contre les grandes monnaies, le dollar US, le Yen ou le Franc suisse, les dites monnaies de refuge. Or, cette tendance s’est inversée au bout d’un an après le début de la crise. D'après la BRI, les reports vers les monnaies refuges se sont orientés en sens contraire des flux habituellement observés dans une telle situation. Les écarts de taux d’intérêt ont eu un véritable impact sur les fluctuations de change. Le « carry trade » jouerait un rôle plus important qu’avant dans les mouvements d’appréciation de devises.

A lire aussi