Philippe Wahl ajuste les objectifs 2015 de la Banque Postale

L’établissement devrait réaliser 6,7 milliards d’euros de revenus et plus que doubler son résultat d’exploitation dans quatre ans

Par Antoine Landrot le 06/07/2011 pour L'AGEFI Quotidien - Edition de 7H

 
 
 
 

Entre la version du plan stratégique pour 2015 élaborée en avril 2010 et le document présenté le 14 juin dernier à ses principaux cadres, la Banque Postale a légèrement infléchi ses prévisions. Dans l'intervalle, l'établissement a changé de président, Philippe Wahl ayant remplacé Patrick Werner en début d'année.

Le nouveau président du directoire vise une progression de 30% du produit net bancaire (PNB) de la filiale de La Poste entre 2010 et 2015, à 6,7 milliards d'euros. Son coefficient d'exploitation reculerait ainsi de 10 points de pourcentage, pour atteindre 75%. Quant au résultat d'exploitation, il devra atteindre 1,6 milliard d'euros, soit une croissance de 122% en l'espace de cinq ans.

Selon les éléments du plan 2015 (adopté le 15 avril 2010) que L'Agefi s'était procuré, les objectifs initiaux étaient de 6,9 milliards d'euros de PNB et 2 milliards de résultat d'exploitation avant imputation des frais de holding (L'Agefi du 16 avril 2010). Aujourd'hui, l'établissement qualifie ces éléments de «documents préliminaires».

Cela dit, les conditions dans lesquelles le plan avait été élaboré ont nettement évolué. D'une part, la direction de la Banque Postale a changé; il paraît logique que Philippe Wahl applique sa vision. D'autre part, le contexte macroéconomique n'est plus le même. En début d'année, l'établissement a ainsi budgété pour 2011 un résultat d'exploitation en repli de 20% par rapport à 2010 et à l'objectif intermédiaire du plan, à 575 millions d'euros, contre les 720 millions initialement prévus (L'Agefi du 21 janvier 2011). La faiblesse des taux explique en grande partie ce revirement: elle pénalise la rentabilité du portefeuille de placements de la Banque Postale, qui apporte, selon les années, autour de la moitié des revenus du groupe financier.

La réalisation des objectifs 2015 passe par la conquête d'un million de clients actifs supplémentaires, pour atteindre 11 millions. Parmi ces recrues, 120.000 jeunes clients par an en banque principale et 300.000 clients «parrainés» par les 280.000 postiers de la maison mère, indiquaient hier Les Echos . La présence du groupe à travers les bureaux de poste et son positionnement de distributeur historique du Livret A jouent en sa faveur. Mais l'établissement compte également sur son modèle bancaire entièrement multicanal, qui permet une interaction à toutes les étapes de la relation entre le réseau, le téléphone et l'internet.

 
 
Imprimer cet article
Rétrécir le texte
Agrandir le texte
 
 
 
 
 
 

Réagir à cet article

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour réagir à cet article.

0 réaction(s)
 
 

Inscrivez-vous

Pour découvrir gratuitement L'AGEFI Quotidien, WikiFinance, les panels interactifs et notre espace communautaire sur www.agefi.fr

Déja inscrit(e) ou abonné(e) ? Identifiez-vous

 

S’abonner gratuitement aux newsletters

 
 
 
 
 
 
Partenaires
 
Nomination précédente
William Duchange Responsable commercial France Ouest
LeasePlan - Bordeaux
William Duchange
Responsable commercial France Ouest
Florent Touraton Responsable commercial France Est
LeasePlan - Lyon
Florent Touraton
Responsable commercial France Est
Suzanne Pahler Directeur adjoint banque et moyens de paiement
Europ Assistance France
Suzanne Pahler
Directeur adjoint banque et moyens de paiement
Nomination suivante
 
 
 
 
 
 
 

Communautés

Derniers membres enregistrés