La dette française s'internationalise à nouveau

Par le 03/10/2011 pour L'AGEFI Quotidien - Edition de 7H

 
 
 
 

La part de la dette française aux mains des non résidents est repartie à la hausse au deuxième trimestre, après trois trimestres de repli. Elle atteignait 66,2% à fin juin contre 65,2% trois mois auparavant, selon le dernier bulletin mensuel de l'Agence France Trésor. Une trop grande dépendance à l'égard des non-résidents est désormais considérée comme un facteur de fragilité en cas de tensions. La part des non résidents a atteint un pic de 71,1% en juin 2010 après une décennie passée à internationaliser la dette de la France.

 
 
Imprimer cet article
Rétrécir le texte
Agrandir le texte
 
 
 
 
 
 

Réagir à cet article

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour réagir à cet article.

0 réaction(s)
 
 

Inscrivez-vous

Pour découvrir gratuitement L'AGEFI Quotidien, WikiFinance, les panels interactifs et notre espace communautaire sur www.agefi.fr

Déja inscrit(e) ou abonné(e) ? Identifiez-vous

 

S’abonner gratuitement aux newsletters

 
 
 
 
 
 
 
Nomination précédente
Yann Sénant Directeur associé, secteur finance
The Boston Consulting Group
Yann Sénant
Directeur associé, secteur finance
Benjamin Arm Responsable de l'activité capital développement & transmission
Omnes Capital
Benjamin Arm
Responsable de l'activité capital développement & transmission
Nomination suivante
 
 
 
 
 
 
 

Communautés

Derniers membres enregistrés