La demande des enseignes se concentre sur les meilleurs emplacements à Paris

L'appétit des marques haut de gamme entretient des niveaux de loyers élevés. Mais la capitale manque de grandes boutiques

Par Violaine Le Gall le 12/04/2012 pour L'AGEFI Quotidien - Edition de 7H

 
 
 
 

Les marques de luxe misent toujours sur Paris. Balenciaga s'apprête à s'installer rue Saint-Honoré tandis que l'horloger Vacheron Constantin et le joailler Kornmesser ouvrent Rue de la Paix. La course aux meilleurs emplacements entretient les loyers élevés dans les artères les plus cotées de la capitale. Il faut compter 4.500 à 7.000 euros par an et par m² rue Saint-Honoré ou 7.000 à 10.000 euros avenue Montaigne.
Sur les Champs-Elysées, les enseignes internationales sont toujours prêtes à payer le prix fort : environ 10.000 euros sur le trottoir pair. «Même à de telles valeurs, les emplacements jugés les meilleurs ont des marges d'augmentation. La hausse est ainsi de l'ordre de 15 % en un an sur le trottoir imparti des Champs-Elysées», observe Cyril Robert, au département études et recherche du conseil en immobilier Knight Frank.
De nouveaux quartiers attirent aussi les enseignes. Dans le Marais, les loyers de commerces ont bondi jusqu'à 15 % en un an. Mais ils restent «bien plus attractifs» qu'ailleurs, d'après Knight Frank. Les loyers pour les meilleurs emplacements dans le Marais s'affichent entre 1.500 et 4.500 euros contre 3.500 à 6.000 euros à Saint-Germain-des-Prés.
La rareté des locaux bien placés, et suffisamment spacieux, explique l'envolée des loyers sur les emplacements correspondant aux critères des grandes marques. A Paris, la surface moyenne des boutiques est de 67 m², «un handicap pour le commerce parisien», prévient Cyril Robert. «Ceux qui réussissent à produire des grandes boutiques (300 m² et plus) aux emplacements recherchés par les enseignes font généralement une très bonne opération», observe-t-il.

Imprimer cet article
Rétrécir le texte
Agrandir le texte

Illustrations

  • immobilier Ile-de-France
 
 
 
 
 
 

Réagir à cet article

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour réagir à cet article.

0 réaction(s)
 
 

Inscrivez-vous

Pour découvrir gratuitement L'AGEFI Quotidien, WikiFinance, les panels interactifs et notre espace communautaire sur www.agefi.fr

Déja inscrit(e) ou abonné(e) ? Identifiez-vous

 

S’abonner gratuitement aux newsletters

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Communautés

Derniers membres enregistrés