L’avis de… Jacques Bachelart, directeur développement groupe, services financiers, et Pierre-Yves Mignaton, responsable de l’offre portails et solutions collaboratives de Steria

« Créer une mémoire d’entreprise »

Par le 27/03/2008 pour L'Agefi Hebdo

 
 
 
 

Comment évolue le marché des espaces de travail collaboratifs ?


J.B. :
Il est en croissance, avec une recrudescence depuis deux ans. Ce n’est pas une mode. C’est un besoin qui se fait ressentir, dû à la quantité croissante d’information. De plus, la façon de travailler a changé. La mobilité est plus importante. Et les équipes se constituent et se défont au fur et à mesure des projets, qui impliquent de plus en plus des partenaires internes et externes. Il est nécessaire de créer une mémoire d’entreprise et d’archiver les projets. Les entreprises ont pris conscience du besoin de capitaliser sur l’information existante. Dans le milieu de la finance, c’est d’autant plus stratégique que les départs à la retraite prévus sont importants.

Comment les employés accueillent-ils la mise en place d’un espace de travail collaboratif ?
P.-Y.M. :
Comme tout déploiement de nouvelle solution, il y a des personnes séduites et d’autres réfractaires. La phase d’accompagnement au changement est donc cruciale. Il est essentiel de communiquer sur l’intérêt de l’outil afin de faire comprendre que ce n’est pas un frein mais plutôt une opportunité d’améliorer l’efficacité collective. Généralement, l’outil est testé auprès d’un groupe pilote et est ensuite développé dans les différents services. Le bouche-à-oreille aide à construire la bonne réputation d’une solution. Mais une fois qu’ils ont commencé à l’utiliser, les employés y adhèrent. Plus besoin d’appeler sans cesse ou d’envoyer plusieurs e-mails. L’outil diminue les tâches rébarbatives.

Quelles sont les dernières évolutions concernant les outils d’espace de travail collaboratif ?
P.-Y.M. :
Les dernières fonctionnalités sont les flux RSS (c’est-à-dire un document dont le contenu est produit automatiquement en fonction des mises à jour d’un site web) et la génération d’alertes par e-mail quand un document est modifié ou créé. Le
workflow, c’est-à-dire le processus de validation et de notification des documents par les acteurs habilités, est également amélioré. Aujourd’hui, la réflexion porte plus sur l’environnement dans lequel ces outils sont mis en place que sur les outils eux-mêmes.


 
 
Imprimer cet article
Rétrécir le texte
Agrandir le texte
 
 
 
 
 
 

Réagir à cet article

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour réagir à cet article.

0 réaction(s)
 
 

Inscrivez-vous

Pour découvrir gratuitement L'AGEFI Quotidien, WikiFinance, les panels interactifs et notre espace communautaire sur www.agefi.fr

Déja inscrit(e) ou abonné(e) ? Identifiez-vous

 

S’abonner gratuitement aux newsletters

 
 
 
 
Partenaires
 
Nomination précédente
Eric Chomillier Directeur commercial offre particuliers, segment assurances de personnes et affinitaires
ACE Group
Eric Chomillier
Directeur commercial offre particuliers, segment assurances de personnes et affinitaires
Boris Lacordaire Co-gérant du fonds Amplégest Long/Short
Amplégest
Boris Lacordaire
Co-gérant du fonds Amplégest Long/Short
Stéphane Cuau Gérant principal du fonds Amplégest Long/Short
Amplégest
Stéphane Cuau
Gérant principal du fonds Amplégest Long/Short
Nomination suivante
 
 
 
 

L'Edition digitale du 20/11/2014

Lire

Découvrez l'édition digitale conçue et optimisée pour une lecture sur tablette et ordinateur.
 
 
 
 

Communautés

Derniers membres enregistrés