CAC 40 : la configuration technique est baissière à moyen terme

Les 6.170 points, voire les 5.840 points, devraient contenir toute hausse avant une nouvelle vague de baisse vers les 4.565-4.730 points

Par Hugues Naka le 17/09/2007 pour Quotidien Edition de 7H

 
 
 
 

Le CAC 40 a progressé de 2 % à 5.539 points la semaine dernière après avoir testé le retracement de Fibonacci à 5.397 points (3e retracement de la hausse enregistrée de 5.218 à 5.686 points).

Tant que ce retracement de Fibonacci n’aura pas été enfoncé, le risque que l’indice revienne dans la zone de résistance à 5.686-5.693 points (1) et la franchisse sera élevé.

Il n’est donc pas exclu que le mouvement haussier initié, mi-août, à 5.218 points ne soit pas terminé.

Quoi qu’il en soit, les plus hauts inscrits cette année à 6.156-6.168 points, voire la zone de résistance à 5.805-5.837 points (2), devraient contenir toute progression du CAC 40 au-delà des 5.686-5.693 points car la reprise initiée à 5.218 points est technique.

La configuration technique de moyen terme est en effet baissière depuis la cassure, fin juillet, de la zone de support à 5.772/5.837 points et celle de la droite de support de long terme du RSI–13 semaines (3). D’un point de vue «elliottiste», ces cassures ont confirmé la fin de la 5e et dernière vague de l’impulsion majeure débutée en mars 2003 à 2.400 points. Le CAC 40 a donc entamé, début juin, à 6.168 points la phase de correction qui doit suivre cette impulsion majeure.

Aussi les perspectives sont-elles baissières à moyen terme bien qu’il y ait un risque significatif que la reprise amorcée mi-août à 5.218 points ne soit pas terminée et que le RSI-13 semaines repasse au-dessus de sa droite de tendance de long terme.

A ce stade de la correction, le scénario qu’il faut privilégier est le plus simple. Nous envisageons donc une correction standard en trois vagues de type A-B-C : deux vagues de baisse (A et C) séparées par une vague de consolidation (B). Compte tenu de l’amplitude et de la durée de l’impulsion majeure, la correction baissière amorcée à 6.168 points devrait ramener l’indice dans la région des 4.565/4.729 points (4) à horizon fin 2008.

A plus court terme, la reprise amorcée à 5.218 points correspond très probablement à la vague B de cette correction baissière. La vague B n’étant pas censée dépasser le point de départ de la vague A (6.168 points) dans le cadre d’une correction standard, la région des 6.156/6.168 points, voire la zone de résistance située à 5.805/5.837 points, devrait forcer l’indice à se réorienter à la baisse afin que la vague C se déploie. Le plus bas touché mi-août à 5.218 points sera alors le principal palier sur la voie des 4.565/4.729 points.

(1) Plus haut inscrit fin août et 2e retracement de Fibonacci de la baisse enregistrée de 6.168 à 5.218 points.

(2) 3e retracement Fibonacci de la baisse enregistrée de 6.168 à 5.218 points et niveau de pullback.

(3) Le Relative Strength Index est indicateur de puissance évoluant entre 0 et 100.

(4) Plus bas de juin 2006 (point bas de la vague 4) et 1er retracement de Fibonacci de l’impulsion majeure.

 
 
Imprimer cet article
Rétrécir le texte
Agrandir le texte
 
 
 
 
 
 

Réagir à cet article

 
Merci de vous identifier ou de vous inscrire pour réagir à cet article.

0 réaction(s)
 
 

Inscrivez-vous

Pour découvrir gratuitement L'AGEFI Quotidien, WikiFinance, les panels interactifs et notre espace communautaire sur www.agefi.fr

Déja inscrit(e) ou abonné(e) ? Identifiez-vous

 

S’abonner gratuitement aux newsletters

 
 
 
 
Partenaires
 
 
 
 
 
 
 
 

Communautés

Derniers membres enregistrés