SolarWinds fait l’objet du deuxième plus gros retrait de cote de 2015

le 23/10/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le spécialiste des logiciels de gestion et de surveillance est entré en discussions exclusives avec Silver Lake et Thoma Bravo, qui proposent 4,5 milliards de dollars.

Les entreprises technologiques américaines attisent l’appétit du private equity. Deux semaines après le LBO lancé sur EMC par Dell, qui est épaulé par le fonds Silver Lake, c’est au tour de SolarWinds d’entrer en discussions exclusives en vue d’un retrait de cote. Silver Lake et Thoma Bravo ont...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi